RSS

Archives de Catégorie: Song In Progress

The Time Has Come

Finalement, j’ai terminé le dernier morceau de mon EP (extended play … ou maxi CD, si vous préférez le français).

Et, comme je m’y attendais, je ne suis pas content DU TOUT du chant. Il y a un gros problème dans la balance entre les voix (j’en ai mis 12 pistes … je progresse dans le minimalisme).

Vous me direz que c’est un problème qui se règle au mixage … Mais chez moi, la voix est un problème qui ne se règlera jamais. Il y a tellement de paramètres qui entrent en jeu, entre la justesse (et les fausses notes que je suis le seul à entendre), l’accentuation rythmique, l’intensité, la façon de la moduler, etc … Bref, c’est une prise de tête éternelle.

Le challenge, maintenant que j’ai tout enregistré est … de tout reprendre.

Je vais donc reprendre les morceaux un par un et faire en sorte que chaque partie, chaque voix, chaque instrument … soit le plus proche possible de la perfection. Ce qui augure de jolies nuits …

Ce qui est amusant, c’est qu’en écrivant ce texte, je pense déjà aux modifications que je vais faire sur tel ou tel morceau, à ce que je vais rajouter, enlever, refaire …

Et là, quand je me vois faire de la musique, quand je vois l’assurance que j’ai dans ce domaine, je me dis que je me suis trompé de carrière … ou alors de façon de penser. C’est à dire que cette satanée idée de « choix » est vraiment l’une des pires choses qui soit entrée dans ma tête.

Mais tout cela ne se fera probablement pas avant la fin du mois de mai, parce que maintenant, mon prochain objectif  est de préparer ma première session d’Assises, dans 16 jours.

C’est un moment très important dans ma vie et j’ai commencé ce soir à me plonger dans le dossier. Je n’ai pas de méthode à proprement parler, je veux juste connaitre le dossier sur le bout des doigts et …

C’est bizarre ce soir. Aujourd’hui est bizarre. A mesure que j’avance dans ma vie, je sens que ma vie sera faite de sauts par dessus des gouffres de plus en plus profonds et de charges émotionnelles de plus en plus lourdes, parce que j’ai une très surprenante capacité à encaisser toujours plus de choses.

Mais il faut impérativement être heureux, parce que la vie reste désespérément belle et pleine de jolies surprises …

Publicités
 

Song In Progress 4 – « November Falls »

Je sais, je n’ai pas écrit vendredi et samedi … Mais j’étais très occupé, notamment par la composition de cette fameuse chanson …

Vous pouvez commencer par revoir toutes les étapes de la composition :

C’est assez particulier pour moi de relire ces articles et de revivre ces différentes étapes, même si elles ne sont pas spécialement anciennes : j’ai l’impression qu’il s’agit d’une autre personne qui a écrit tout cela. Je suis parti dans plusieurs directions et finalement, je suis arrivé à un endroit totalement différent de celui auquel je pensais au départ, que ce soit musicalement ou au niveau des paroles.

Et … voici donc le résultat de cette semaine : « November Falls« .

Pour paraphraser Prince, c’est « Composed, produced, arranged and performed by Kinishao » …

Je ne vais pas faire le coup du « c’est très différent de ce que je fais habituellement« , parce qu’en ce moment, je ne fais que des choses différentes …


MusicPlaylist
Music Playlist at MixPod.com

Si jamais ça ne marche pas, le morceau est aussi écoutable en cliquant ici : November Falls.

J’y aurai donc passé toute la semaine … les paroles ont été moins difficiles que d’habitude à écrire … et je pensais avoir du mal à trouver la funk nécessaire à cette musique.

Mais là encore, tout est venu très rapidement (bon … il y a eu quelques petits tâtonnements à la guitare …).

Les prises de voix sont quasiment des premières prises, comme ça peut s’entendre par moments … mais pour une fois, je n’ai pas eu envie de tout refaire parfaitement, histoire d’humaniser un peu cette musique.

Il y a pas mal de corrections à apporter, notamment au niveau du mixage, mais l’essentiel est là … et je voulais absolument relever le challenge que je m’étais lancé et terminer la composition et l’enregistrement de cette chanson en une semaine …

Je dois dire que je l’aime beaucoup … Je pensais faire une petite chanson pop avec un rythme qui tape, mais finalement, la musique est partie toute seule dans une direction que je ne cherchais pas forcément.

Non, je n’ai pas pris de drogues ni, bu je ne sais quoi, la musique fait VRAIMENT ce qu’elle veut. Ou alors, c’est mon inconscient qui la dirige … Bref, peu importe, je suis content du résultat …

Je ne vous mets pas les paroles, parce que c’est une chanson pop et que la musique est bien plus importante que ce que je peux raconter. Et puis … ça vous fera une bonne raison pour apprendre l’anglais.

Et profitez en, je ne posterai plus de nouvelle musique avant d’avoir terminé d’enregistrer la totalité de la musique prévue pour mon album, c’est à dire probablement pas avant 6 mois au mieux.

D’ici là…

J’espère que « November Falls » vous plaira …

 
2 Commentaires

Publié par le 12 décembre 2010 dans Kinishao's Music, Song In Progress

 

Étiquettes : , ,

Song In Progress 3

La nuit dernière, j’ai fait un rêve très surprenant, avec une mini-héroïne inattendue, rêve que j’aurais voulu plus réel.

On ne sait jamais, tout gros malin que l’on se croit, comment les choses vont tourner et l’on a envie, devant sa propre connerie, de se dire bravo …

Les coups de colère – et leurs conséquences – se retournent toujours contre leur auteur, souvent de façon démultipliée. Un bon coup dans le nez, rien de tel.

Alors, ce rêve est surement une façon de me dire que, finalement, je suis toujours la première victime de ma propre violence. Et voilà.

Ce soir, après une pause lennonienne hier soir, je me remets à l’écriture de ma fameuse chanson et de ses paroles, surtout, puisque la musique est terminée.

De toutes façons, je vais avoir du temps pour terminer les paroles demain matin, puisque je suis doublement puni : je dois aller dans le nord de la Drôme, pour y subir une formation. Je HAIS les formations, surtout quand elles sont obligatoires, ça me rappelle la fac et j’en ai gardé l’un des réflexes : au bout de 3 minutes et quel que soit le thème (même s’il m’intéresse a priori), je décroche et je commence soit à lire, soit à jouer avec mon iPhone, soit à écouter de la musique (grâce à une technique très au point de rentrage de l’écouteur dans ma manche et d’appuyage de ma tête sur mon coude, de façon à ce que l’écouteur tombe pile dans mon oreille … super efficace), soit à mater … enfin non, je faisais ça uniquement quand j’étais en fac, hein … Bref, je vais me faire chier, mais pour une fois, je ferai quelque chose d’intelligent.

Depuis deux ou trois jours, j’ai dans la tête (en ce moment même d’ailleurs), une chanson que j’ai composée il y a un peu plus de trois ans et qui s’appelle « Live in me again« .

Vous pouvez l’écouter ici.

C’est un morceau que j’aime beaucoup, pour plusieurs raisons.

D’abord, parce que le refrain me plait beaucoup … Et parce que la structure de la musique est pas mal foutue.

Ensuite, parce qu’elle correspond à une période de ma vie très difficile et que cette musique est l’une des choses qui m’a permis d’en sortir.

Enfin, parce que cette musique contient en elle toute l’énergie qui bouillonne au fond de moi et que je m’évertue à retenir, pour des raisons qui m’échappent totalement. J’ai toujours vu cette musique comme un canal d’énergie très lumineux qui s’ouvre EN GRAND et qui est censé libérer tout ce qu’il y a à l’intérieur, pour donner accès à ce fameux espace que je recherche tant. Et mon dieu que la phrase précédente est trop longue, trop lourde et trop pédante.

Cette chanson est en réalité un appel à moi-même pour sortir du mode de fonctionnement dans lequel je me suis enfoncé depuis des années et qui peut se résumer à :

Bref.

Cette musique, plus le rêve de la nuit dernière … I don’t know what to do.

Alors , la meilleure chose à faire dans un tel cas est de faire sortir ce qui bouillonne à un point tel, que je n’arrive pas à l’exprimer …

Mais si je force un peu, je fais comme ce soir et je termine un couplet, un « pont » et la moitié du refrain.

Et si je suis sage, j’aurais terminé le refrain avant de faire dodo et demain, je fais le deuxième couplet … et je médite toute la matinée sur l’opportunité d’un troisième.

« Well that’s the way that I want it to stay and I always want it to be that way … »

 
1 commentaire

Publié par le 9 décembre 2010 dans Kinishao's Music, Song In Progress

 

Étiquettes : , ,

Song In Progress 2

Comme je m’y étais engagé, j’ai commencé hier soir à écrire les paroles de cette fameuse nouvelle chanson … dont je n’ai pas encore le titre. Il y a plusieurs idées qui me sont passées par la tête au cours des dernières 24 heures, mais aucune d’entre elles ne m’a suffisamment accroché l’esprit pour que je la conserve. Parmi les « merveilles », il y avait Obituary, qui veut dire nécrologique … j’ai pas tout compris …

Je pensais simplement écrire une petite ligne ou deux, mais j’ai terminé le premier couplet.

Comme je ne sais pas ce que je vais garder au final, je ne vous donne que la dernière ligne, qui ne devrait (a priori …) pas changer : « I’m jerkily moving, like a puppet on my own string« .

Alors, réponse à vos questions :

  • oui, ça veut dire quelque chose,
  • non, je n’ai pas fumé,
  • non, je ne me drogue pas,
  • j’ai juste bu un verre de Crozes-Hermitage de je sais plus quelle année,
  • ou deux,
  • oui, je suis un sale snob.

Aujourd’hui, en me rendant à à une audience (qui s’est d’ailleurs très bien passée, puisque j’ai gagné mon procès … en en payant le prix, puisque je me suis auto-pété le nez, en ouvrant trop vite la porte du Tribunal … mais heureusement, mon nez était là pour l’amortir …), j’ai réfléchi à la suite des paroles et plusieurs petites idées me sont venues.

Mais bien entendu, je n’en ai noté aucune et à l’heure actuelle, avec mon nez cassé et  les très légères douleurs subséquentes qui ne m’arrachent PAS DU TOUT la tête … j’ai tout oublié.

C’est très con, parce qu’il y avait des trucs très biens, des punchlines (hé ouais, passé d’instrumenteur pour des rappeurs, n’oubliez pas … je vous en parlerai un jour …) et des histoires de printemps et d’automne, je sais plus quoi …

Donc … me voici bien emmerdé ce soir, car je vais devoir tâcher de me souvenir un peu de mes pérégrinations intellectuelles pour pouvoir avancer un peu.

Ou alors … je me tartine le nez d’arnica et je vais faire dodo, en me promettant d’être sérieux demain soir … sauf si mon nez a triplé de volume demain matin.

(je vais mourir, j’en suis sûr)

 
3 Commentaires

Publié par le 7 décembre 2010 dans Song In Progress

 

Song in progress 1

Hier soir, pendant que j’écoutais les derniers morceaux de Robyn et notamment le génial « Call your girlfriend » (que j’adore, mais à un point : « Then you tell her that the only way her heart will mend is when she learns to love again »), je me suis dit qu’il serait intéressant que je sorte de ma tête la ribambelle de mélodies qui s’y bouscule en ce moment.

Et j’ai composé la musique d’une nouvelle chanson en approximativement 1 minute.

C’est une petite chanson pop qui est assez différente de ce que j’ai fait ces derniers temps, c’est beaucoup plus rythmé, mais avec une certaine mélancolie latente dans le refrain et …

Vous savez quoi ? J’ai envie de me lancer un défi cette semaine.

Plutôt que de laisser cette chanson  rallonger la liste de celles dont je dois écrire les paroles depuis 65436543745 mois (au moins), je vais la terminer et l’enregistrer cette semaine et je vais tenir ici un journal quotidien de son évolution.

Il va donc falloir commencer par savoir de quoi je veux parler …

En fait et comme d’habitude, je n’en ai pas la moindre idée …

A ce stade, je commence à m’énerver tout seul, à me dire que c’est pas possible, que ces paroles de m…. me cassent les c……. et que je vais encore souffrir pour les écrire …

Mais pour une fois, je vais essayer de voir les choses différemment.

Je pourrais, comme souvent, faire une chanson pour quelqu’un, en restant collé à la situation comme un alcoolique à son verre … ou alors, pour une fois, prendre un peu de recul (ou de hauteur, c’est selon) et faire quelque chose de plus général.

Ou inventer une histoire.

Après une intense réflexion d’environ quatre secondes, j’ai décidé d’opter pour la deuxième solution : hauteur (et je sais pas pourquoi, mais ça m’a fait penser à longueur …) et puis on verra bien. Ce n’est pas vraiment une décision en fait, c’est quelque chose en moi qui m’a dit « FAIS CA ! »

Oui, je suis très autoritaire avec moi-même.

Bon …

Je vais commencer à écrire quelques petites choses ce soir et je reviendrai demain pour les poster, si j’ai pas trop honte ou si c’est pas trop nul. Avec peut-être le titre, qui sait.

Et pour vous faire patienter, je vais mettre le morceau de Robyn que j’écoute en boucle depuis tout à l’heure…


 
1 commentaire

Publié par le 6 décembre 2010 dans Song In Progress