RSS

Archives de Catégorie: Kinishao’s Music

J’ai besoin de votre aide …

Je participe à un concours dont le premier prix (le seul qui m’intéresse …) est le mixage de l’une de mes chansons par Chris Lord Alge, qui est un ingénieur du son mondialement connu (Green Day, Bruce Springsteen, Bon Jovi, Dave Matthews Band, Daughtry…).

Et c’est là que j’ai besoin de votre aide : pour accéder au vote du jury, il faut faire partie des 25 premiers du vote public.

Pour voter pour moi, il faut simplement cliquer sur le lien ci-dessous :

Votez pour moi en cliquant sur ce lien !

(Ma chanson s’appelle « À bientôt« , au fait …)

Vous pouvez également partager ce lien sur votre page Facebook, votre Twitter, votre site personnel, etc …

Merci beaucoup !!!

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 7 avril 2012 dans Kinishao's Music, Pop Music

 

Étiquettes : , , , , ,

New video !

Cet été, je suis allé en vacances au bord de l’océan.

Ceux qui me connaissent savent que l’océan est quelque chose d’exceptionnel pour moi, quelque chose de très impressionnant et de très … inspirant.

Et à mon retour, après avoir passé un séjour enrichissant à tous points de vue, j’ai écrit une chanson qui synthétise toutes les impressions et sensations que j’ai ressenties au cours de cette semaine.

Cette chanson s’appelle « It’s All In Your Hands » et j’ai monté une vidéo pour l’illustrer.

Vous pouvez bien entendu l’aimer et la diffuser …

 
Poster un commentaire

Publié par le 4 octobre 2011 dans Kinishao's Music

 

Étiquettes : , , ,

Kaizen

Ce week-end, j’ai terminé l’avant dernière chanson de mon projet (j’ai réenregistré les voix et ai terminé les derniers arrangements), en lui appliquant ma nouvelle « doctrine » du moment, qui consiste, schématiquement, à aller à l’essentiel et en arrêtant d’empiler les pistes instrumentales …

Et malgré l’angoisse que représente pour moi le fait de ne plus mettre l’orchestre symphonique de New York dans ma musique, je dois dire que je suis plutôt content du résultat. C’est une très jolie musique, qui m’a entrainé dans des contrées que je n’ai pas l’habitude de fréquenter et c’est une sensation agréable…

J’ai également terminé la composition de la dernière musique de ce projet (dans ma douche …), très différente de la précédente et dont la composition résulte d’une réelle maturation : j’avais le couplet et je bloquais sur le refrain. Je ne savais même pas s’il en fallait un …

Alors, après m’être énervé, parce que rien ne venait (c’est moi quand même, hein…), j’ai laissé le morceau de coté il y a une vingtaine de jours, j’ai fait autre chose (une autre musique qui, elle, est venue complète) et hier soir, en y repensant après un week-end très étonnant, le refrain est venu comme une évidence. Après la torture habituelle de l’écriture des paroles, j’aurai tous mes morceaux … Sauf si je change encore d’avis sur leur nombre (toujours le syndrome du « pas assez »…)

Et enfin, ce week end, j’ai fait mon site web, kinishao.com.

C’est encore assez basique, mais je suis déjà content du résultat. Il s’enrichira de ce qui viendra dans les semaines et mois à venir (notamment l’EP) et il y a une newsletter à laquelle on peut s’abonner pour être informé de toutes ces choses à venir …

Je n’ai pas fait de séparations entre les différentes sortes de musique, parce que tout est moi. E je ne supporte plus les demi mesures et les limitations. Et de cette manière, il y a « tout moi » …

20110808-090427.jpg

 
 

The Time Has Come

Finalement, j’ai terminé le dernier morceau de mon EP (extended play … ou maxi CD, si vous préférez le français).

Et, comme je m’y attendais, je ne suis pas content DU TOUT du chant. Il y a un gros problème dans la balance entre les voix (j’en ai mis 12 pistes … je progresse dans le minimalisme).

Vous me direz que c’est un problème qui se règle au mixage … Mais chez moi, la voix est un problème qui ne se règlera jamais. Il y a tellement de paramètres qui entrent en jeu, entre la justesse (et les fausses notes que je suis le seul à entendre), l’accentuation rythmique, l’intensité, la façon de la moduler, etc … Bref, c’est une prise de tête éternelle.

Le challenge, maintenant que j’ai tout enregistré est … de tout reprendre.

Je vais donc reprendre les morceaux un par un et faire en sorte que chaque partie, chaque voix, chaque instrument … soit le plus proche possible de la perfection. Ce qui augure de jolies nuits …

Ce qui est amusant, c’est qu’en écrivant ce texte, je pense déjà aux modifications que je vais faire sur tel ou tel morceau, à ce que je vais rajouter, enlever, refaire …

Et là, quand je me vois faire de la musique, quand je vois l’assurance que j’ai dans ce domaine, je me dis que je me suis trompé de carrière … ou alors de façon de penser. C’est à dire que cette satanée idée de « choix » est vraiment l’une des pires choses qui soit entrée dans ma tête.

Mais tout cela ne se fera probablement pas avant la fin du mois de mai, parce que maintenant, mon prochain objectif  est de préparer ma première session d’Assises, dans 16 jours.

C’est un moment très important dans ma vie et j’ai commencé ce soir à me plonger dans le dossier. Je n’ai pas de méthode à proprement parler, je veux juste connaitre le dossier sur le bout des doigts et …

C’est bizarre ce soir. Aujourd’hui est bizarre. A mesure que j’avance dans ma vie, je sens que ma vie sera faite de sauts par dessus des gouffres de plus en plus profonds et de charges émotionnelles de plus en plus lourdes, parce que j’ai une très surprenante capacité à encaisser toujours plus de choses.

Mais il faut impérativement être heureux, parce que la vie reste désespérément belle et pleine de jolies surprises …

 

Greatest Misses

Petit récapitulatif des loupés de la semaine dernière.

Lundi, à part un message, j’ai rien loupé.

Mardi, j’ai loupé ça :

Mercredi, j’ai continué en loupant ça :

Et ça :

Donc, autant vous dire que j’avais légèrement les boules. Très légèrement.

Bref.

Jeudi, j’ai perdu la maîtrise d’un dossier … que je vais récupérer dès demain, mais quand même.

Vendredi, je ne sais pas si j’ai loupé quelque chose, mais il est bien possible que cela soit le cas. Mais pour le coup, c’est bien mieux. Le soir, j’ai rien loupé, au contraire, bien au contraire. Viva la musica.

Heureusement, il y a eu le week-end. Le long week end de Pâques.

J’ai rien loupé, si ce n’est une indigestion de chocolat, ce qui s’explique aisément par mon extraordinaire maîtrise chocolatesque.

MAIS SURTOUT, ce week-end, j’ai ENFIN continué le dernier morceau de mon CD.

Et là, je dois reconnaitre que je me suis pratiquement auto-saoulé : 45 minutes juste pour choisir UN son. Même pas pour jouer des notes, NON. Juste choisir un son. Que j’ai changé dès le lendemain.

Et ça a été comme ça pour chaque instrument.

J’ai quand même posé la structure globale (le squelette du morceau, si vous préférez), j’ai fredonné les couplets et les refrains (ça va, ça passe bien) et …

Ca me plaisait pas, donc j’ai recommencé.

Je crois que si je n’avais pas été moi, je me serais trouvé hyper chiant, comme type.

 

Étiquettes : , , , , , ,

Hey Ya

Je n’ai pas terminé mon morceau et je ne le terminerai vraisemblablement pas demain.

Je n’ai pas trouvé un seul soir où j’étais d’humeur … J’avais mes règles musicales, en quelque sorte.

Mais … je n’ai pas perdu ma journée, puisque j’ai fait une reprise du génialissime morceau d’Outkast, « Hey Ya« , qui  se trouve ici.

C’est vite fait, mais j’aime bien, malgré le côté très bricolé …

Voilà … La semaine prochaine, je m’y remets …

 

Étiquettes : , , , , ,

Slender Frame

Cette semaine, je vais tenter de créer un de ces petits miracles qui ne cessent de me faire me poser des milliards de questions sur ce que j’aurais dû / devrais faire de ma vie.

Je vais terminer le dernier morceau de mon futur CD et je ferai certainement des petits comptes-rendus de son avancement ici.

Je parle de miracle, parce qu’actuellement, je ne sais pas du tout ce que ça va donner et je me sens incapable de donner à cette musique tout ce qu’elle mérite.

Et puis, comme souvent lorsque je sais que j’ai composé une jolie musique, elle va se construire toute seule … Je vais partir dans mes strates personnelles et tout ira bien.

C’est une musique qui est difficile, parce qu’elle me renvoie aux gouffres que je ressens en moi en ce moment.

Je crois que je n’ai jamais été aussi entouré de ma vie et pourtant, je ne me suis jamais senti aussi seul.

Et ça s’entend dans la musique que je fais. Je ne fais pas que composer de la musique qui le hurle, je le ressens aussi en moi.

C’est amusant, parce que ce que j’avais pressenti, il y a quelques années, si … est en train de se passer actuellement : je vois beaucoup de gens, je n’ai plus passé un week end seul depuis plusieurs mois et pourtant … il n’y a plus qu’une immense mélancolie et une grande lassitude en moi, qui prennent de plus en plus de place.

Je ne vois plus que des gouffres béants. Et ce vide … Je ne vois plus que lui.

Bref.

J’ai donc fait de la musique ce soir. J’ai un peu de mal à avancer, parce que je passe un temps fou dans le choix des instruments, en faisant en sorte que pour chaque partie, je choisisse le meilleur et le plus approprié … Et comme d’habitude, il y a un grand contraste (que je serai surement le seul à remarquer, comme d’habitude) entre la mélodie, qui est plutôt fine, et l’instrumentation, qui alterne entre des instruments très doux et une grosse rythmique très froide et synthétique.

Je n’aurai surement pas trop de la semaine pour terminer cette musique, parce que je n’arrive pas encore à en percevoir tous les aspects et j’ai du mal à la « comprendre » complètement, pour l’instant.

Mais je me suis encore une fois rendu compte à quel point ma musique, depuis des années, me crie que je me mens à moi-même, que la « vie » n’est pas là et que c’est la raison pour laquelle tout ce que j’ai vécu jusqu’ici était perdu d’avance.

Parce que, malgré tous les mensonges que j’ai pu me raconter, il n’y a et il n’y a jamais rien eu là-dedans.

Et c’est bien là le plus difficile à admettre.