RSS

Archives Mensuelles: août 2011

Revenge of the Mamooth

Dans la série « je fais n’importe quoi et je m’en fous tant que ça me fait rire tout seul d’ailleurs y a pas que ça que je fais tout seul et ça ça me fait beaucoup moins rire oh la la que c’est triste mais que c’est triste c’est pas possible », voici une petite chose que j’avais faite quand jétais en Première (back in the 90s … quand Technotronic étaient les maîtres du monde …).

Je sais, c’est honteux, c’est n’importe quoi, mais j’étais jeune, moqueur et j’avais même des cheveux …

Bref.

Sinon, j’ai terminé 4 des 6 morceaux de mon EP. Il ne m’en reste donc plus que deux … plus une intro à composer, dans laquelle je commence à peine à savoir de quoi je vais parler.

Tout va bien.

 

Publicités
 

Kaizen

Ce week-end, j’ai terminé l’avant dernière chanson de mon projet (j’ai réenregistré les voix et ai terminé les derniers arrangements), en lui appliquant ma nouvelle « doctrine » du moment, qui consiste, schématiquement, à aller à l’essentiel et en arrêtant d’empiler les pistes instrumentales …

Et malgré l’angoisse que représente pour moi le fait de ne plus mettre l’orchestre symphonique de New York dans ma musique, je dois dire que je suis plutôt content du résultat. C’est une très jolie musique, qui m’a entrainé dans des contrées que je n’ai pas l’habitude de fréquenter et c’est une sensation agréable…

J’ai également terminé la composition de la dernière musique de ce projet (dans ma douche …), très différente de la précédente et dont la composition résulte d’une réelle maturation : j’avais le couplet et je bloquais sur le refrain. Je ne savais même pas s’il en fallait un …

Alors, après m’être énervé, parce que rien ne venait (c’est moi quand même, hein…), j’ai laissé le morceau de coté il y a une vingtaine de jours, j’ai fait autre chose (une autre musique qui, elle, est venue complète) et hier soir, en y repensant après un week-end très étonnant, le refrain est venu comme une évidence. Après la torture habituelle de l’écriture des paroles, j’aurai tous mes morceaux … Sauf si je change encore d’avis sur leur nombre (toujours le syndrome du « pas assez »…)

Et enfin, ce week end, j’ai fait mon site web, kinishao.com.

C’est encore assez basique, mais je suis déjà content du résultat. Il s’enrichira de ce qui viendra dans les semaines et mois à venir (notamment l’EP) et il y a une newsletter à laquelle on peut s’abonner pour être informé de toutes ces choses à venir …

Je n’ai pas fait de séparations entre les différentes sortes de musique, parce que tout est moi. E je ne supporte plus les demi mesures et les limitations. Et de cette manière, il y a « tout moi » …

20110808-090427.jpg