RSS

Not Me

19 Mar

C’est étrange de se rendre compte qu’après s’être donné les moyens de ce que l’on souhaite, on reste effrayé, en quelque sorte, devant l’abime que cela génère et par le fait que l’espace que l’on s’est créé est vide.

On se donne toute la force nécessaire, on ouvre les portes et le reste … on sent de plus en plus clairement que tout a toujours été là et qu’il n’y a plus qu’à …

Mais on découvre aussi et surtout qu’il y a quelque chose de glacial et de métallique, là où on ne l’aurait jamais supposé.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 19 mars 2011 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :